Luang Prabang

Luang Prabang

On retente l’autostop !

Pour rejoindre Luang Prabang depuis Vang Vieng, on se dit qu’il sera plus simple de faire de l’autostop ici car il n’y a qu’une rue pour monter dans le nord du pays. On choisit de se positionner à la sortie de la station essence « Petrotrade » pour optimiser nos chances d’être pris. On arbore de nouveaux nos plus beaux sourires et on lève le pouce à nouveau !

auto stopauto stop

Après 30 minutes d’attente, un chinois qui ressort de la station essence baisse sa vitre et prononce « Kasi ». Il ne parle pas un mot d’anglais WTF ? Késako Kasi ? On sort le tel, application MAPS.ME (THE application qu’on utilise 15 fois par jour !) et on voit que cette petite bourgade qu’est Kasi nous permet d’avancer d’1/4 du trajet. Dans Pékin Express, ils prennent rarement le même cheval de course pour arriver à destination et nous montons à bord de son gros pick up !

En mode GO FAST puis en mode tortue

Notre chinois roule vite, très vite ! Comme tous les chinois du coin, le notre est là pour le boulot. On a pas trop compris son job mais c’est pas trop grave 🙂 Au final on a rejoint notre pit stop en mode F1 en 30 min. Il est l’heure de se dire au revoir et de remercier notre pilote grace aux traducteurs sur nos téléphones et de faire une petite photo souvenir : CHEEEEEEESE 🙂

notre pilote chinois

De là on reprend l’auto stop et on attend, sous le regarde amusé de papi assis pas loin de nous. A chaque véhicule qui approche, il nous fait un signe de la tête (oui vous pouvez tenter ce véhicule, non celui là c’est pas la peine d’y penser !) Après 45min passé au bord de la route, un bus local s’arrête et on décide d’arrêter l’auto stop car on ne se sent plus trop en confiance. La route pour rejoindre Luang Prabang est montagneuse, ça tourne, les routes sont en mauvaises état donc le bus avance à 2 à l’heure ! On mettra 5h en bus pour arriver à destination (170km de Kasi).

Luang Prabang

A notre arrivée à notre hotel à Luang Prabang, on se rend compte que notre réservation est passée aux oubliettes et l’hotel est complet ! Heureusement pour nous, sa famille (la cousine de la tante de…) tient un autre hotel à 20m le long du Mékong et finalement notre nouvelle chambre est bien mieux que ce qu’on a réservé et payé ! C’est pas non plus le surclassement de fou mais on prend quand même 🙂

On a beaucoup aimé nous baladé dans Luang Prabang, ancienne capitale du pays. La majorité des édifices sont en bois ce qui donne du charme et un coté agréable à la ville. On s’est baladé du côté du palais royal, du pont en bambou et du marché. On a également profité du coucher de soleil sur le Mékong avec une bonne bière à la main. Nous ne sommes malheureusement pas monté en haut du mont Phou Si car le temps était gris quand nous souhaitions y aller et comme l’entrée est payante…. On aime les points de vue quand il fait beau !

 

Mais surtout ! Surtout ! On a kiffé la bouffe ! Ici c’est baguette party ! Même si on avait déjà pu apprécié le goût de la baguette fraiche lors de notre passage à Vientiane, on ne s’est pas privé pour s’empiffrer de bon sandwich, de baguette au nutella au petit dej. Le tout toujours accompagné d’un bon jus de fruit frais ! Qui l’eut cru que cela nous aurait autant manqué. Et pour continuer sur cette bonne voie, on a englouti quelques bonnes patisseries qui n’ont rien à envier à celles de Cyril Lignac (bon ok peut être un peu quand même 😉 )

Le soir en nous promenant, on a rencontré papi qui faisait son alcool maison. Dans les bocaux, des serpents, des lézards, des crapaux… On a décliné le verre à boire « non merci sans façon c’est gentil » et nous sommes ensuite partis manger au night food market. Le concept : on te donne une assiette que tu remplis à ras bord de ce que tu veux pour à peine plus d’1€. La nuit fut agitée ensuite : 3 passages au WC pour Gautier ! Je ne vous recommande pas d’y manger pour votre flore intestinale 😉

 

Kuang Si What ?

Pourquoi Luang Prabang également ? Pour nous rendre aux Kuang Si Waterfalls ! Même si le site ressemble à ce qu’on a pu voir à Erawan Falls en Thaïlande, on en a entendu dire beaucoup de bien et on avait envie d’y voir ça de nos propres yeux ! Pour nous y rendre, on s’est encore remis en mode « austostop » et ça a encore été un échec 😀 mais au final on aura bien rigolé.

On s’est positionné le long de la route qui mène aux chutes à Luang Prabang et au bout de 30min après n’avoir essuyé que des refus (je te fais un appel de phare avec ma voiture pour te dire « je t’ai vu mon coco mais je te prends pas »), un van s’arrête avec à son bord 5 chinois et il reste 2 places au fond du van. Le chauffeur nous annonce 40 000K A/R (4,6€ quoi) par personne.

On tente de négocier à 30 000K en disant : « mon biquet, il te reste 2 places dans ton van, ça sera toujours ça de pris ! C’et mieux que rien ». Finalement on coupe la poire en 2 a 35 000K mais le chauffeur se sent gêné car les Chinois juste derrière ont payé 40 000K. De ce fait, les chinois aussi voulaient payer 35 000K. Bref on a foutu le boxon et après 10min de négo, tout le monde a payé 35 000K 😀

A l’entrée du parc, on découvre des oursons d’Asie (so cute !). Puis ensuite les bassins d’une bleuté à couper le souffle ainsi que de jolies chutes. Le site est moins grand que Erawan Falls mais on a trouvé les bassins plus jolis.

C’est sur cette belle excursion que se termine notre séjour dans le nord du Laos. Prochaine étape : le plateau des bolovens dans le sud du pays.

 

Infos utiles

Bus Kasi à Luang Prabang : 60 000 Kips
Entrée à Kuang Si Waterfalls : 20 000 Kips
Minivan A/R Luang Prabang – Kuang Si : 35 000 Kips
Logement Vanvisa Guesthouse : 6,2€ la nuit par personne

2 réactions au sujet de « Luang Prabang »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.