Vientiane

Vientiane

Vientiane, une capitale reposante

Le jour de notre arrivée à Vientiane, on a été déconcerté d’arriver dans la capitale du pays et de ne croiser pas grand monde en plein milieu de l’aprem ! ça change de tout ce qu’on avait pu voir jusqu’à présent. Le soir, nous sommes partis nous promener du coté du Mékong au marché local. Nous avons pu assisté à un cours de fitness en plein air, c’était marrant. On a trouvé que les Laotiens étaient déjà plus sportifs que les Thailandais ! Footing, Badminton (dans le noir sans filet ^^). En guise de dîner, on se fait un petit ramen qui était pas mal du tout en mode street food.

 

Le lendemain matin, nous sommes partis faire notre visa pour le Cambodge. Puis de là, on a attendu que le bus n°14 passe devant nous pour rejoindre le Bouddha parc (5000 Kips l’entrée et 3000K pour pouvoir prendre des photos mais au final personne ne contrôle pour les photos). On y a vu d’étranges sculptures en tout genre c’était sympa à voir !

 

L’après midi, retour en centre ville en prenant toujours le bus 14 pour manger un sandwich chez Pricco Restaurant. Du pain ! De la baguette fraiche ! Quel délice ! Et en plus la viande était savoureuse, ça nous a grandement changé du riz ou des nouilles qu’on se farcit très souvent depuis 2 mois ☺ Bon c’était pas donné non plus par rapport au coût de la vie ici (40 000K le sandwich) mais un petit plaisir de temps en temps…

pricco restaurant vientiane

Un peu d’histoire

Nous nous sommes ensuite rendus à la COPE fondation center (visite gratuite). Un site qui nous en apprend beaucoup sur la guerre du Vietnam (au travers de vidéos et d’affiches, c’est très bien expliqué) et des conséquences sur le Laos. Le Laos a subit beaucoup plus de bombardement que la France pendant la 2nde guerre mondiale par exemple. En gros la moyenne était d’un bombardement toutes les 8 minutes, 24h/24 7j/7 pendant 9 ans… ça fait…. BEAUCOUP !

On y apprend que 30% des bombes n’ont pas explosé à l’impact et que les fermiers qui labourent la terre ou les enfants qui marchent dans la jungle en subissent encore aujourd’hui les conséquences. Un petit coup de pioche dans la bombe enfouie sous terre ça fait boum… Cela dit, le nombre d’accidents est tombé à 42 en 2015 (si ma mémoire est bonne) car plusieurs centaines de personnes travaillent chaque jour au déminage du pays.

C’était une visite pas très joyeuse en soit mais riche pour la culture et pour en apprendre d’avantage sur l’histoire du pays. Au final, on laissera un don en partant. Il servira à payer les prothèses des blessés ou bien le déminage du pays.

Une fin de journée agréable

Pour le coucher du soleil nous sommes aller voir l’équivalent de l’arc de triomphe : Patuxai. Les couleurs étaient vraiment jolies à ce moment là !

patuxai vientiane

patuxai vientiane

Puis le soir, on se fait plaisir (c’est la journée après le sandwich un peu cher du midi), un petit ciné (24000Kips soit moins de 3€ pour un ciné neuf et bien confortable) ! Au bon souvenir de Mandalay au Myanmar ☺ . On est allé voir Passengers en VO sans aucun sous titre et on a tout compris ! Ou presque, y’a juste Morpheus qui est difficile à comprendre avec son accent de m****e 😀

cinema vientiane

Good Time à Vientiane

Nous rentrons satisfaits de notre journée bien remplie. Nous avons trouvé que Vientiane (qui est la capitale du pays), est une ville très calme, propre et relax ! Avec des vrais trottoirs qui servent aux piétons. Et non pas à exposer de la marchandise ou garer des scooters en vrac comme au Myanmar ou en Thaïlande où tu dois marcher les 3/4 du temps sur la route. Pas de klaxon, pas de bouchons, pas de circulation dense. Des panneaux de circulation et des passages piétons : un peu de civilisation, ça fait du bien ☺

Demain départ pour Vang Vieng avec pour mission de se faire prendre en autostop !

Infos utiles

Logement : Orange Backpacker Hostel à 6,35€/personne
Bus n°14 jusqu’au Bouddha Park à 6000 kips/personne (0,72€)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.