Le plateau des bolovens

Le plateau des bolovens

Pakse le point de départ

Pour rejoindre le plateau des bolovens et plus particulièrement Pakse, le point de départ de tous les loopers, nous avons pris un bus de nuit depuis Vientiane. Lors de notre pickup à l’hotel Gautier a oublié de prendre les sandwichs faisant office de repas du soir, c’est donc le ventre creux que nous montons à bord 😀

Le bus de nuit est nickel : couchette 2 personnes, couverture, petit sandwich (ouf je suis sauvé !) et bouteille d’eau, tout ce qu’il faut pour passer un bon trajet et une bonne nuit. La route s’est super bien passée, on a dormi à poings fermés et on s’est réveillé le lendemain matin seulement en arrivant à Pakse ! Vous y avez cru ? Haha ! La route était dans un état mes enfants ! On faisait des bonds dans le lit à chaque nid de poule et en plus le bus est tombé en panne 2 fois ! Notre premier véhicule qui tombe en panne pendant notre tour du monde, jusqu’ici on était verni. Bon au final, au lieu d’arriver à 6h du matin à Pakse, on est arrivé à 8h et en un seul morceau ce qui est le plus important 🙂

Préparation de la loop

Comme tous les loopers qui font les bolovens (les ringards ils se démarquent pas des autres !), on s’est rendu chez Miss Noy (c’est la femme laotienne d’Yves le belge qui parle français et anglais) pour louer un scooter semi automatique. On est parti réserver notre scooter dès 9h du matin pour le lendemain car nous avons lu qu’il était souvent complet ! De plus, comme jusqu’ici on en avait jamais conduit à part des automatiques, on a eu le droit à un petit cours ce qui est toujours bon à prendre. Et le soir à 18h, Yves continue de donner des informations toute fraîche sur la boucle : les endroits où il ne faut pas aller à cause des vols de scooters qui sévissent dans le coin, les endroits où dormir et manger sur la petite et la grande boucle. Pour nous ce sera la grande boucle : 350km à parcourir en 3 jours et 2 nuits.

Le plateau des bolovens : notre parcours

Une petite carte pour vous repérer avant notre récit de voyage :

carte du plateau des bolovens

Jour 1 : de Pakse à Tad Lo, 95km de route

Nous sommes partis vers 8h30 du matin pour récupérer notre scooter. Première arrêt la station essence car les motos sont siphonnés… On demande à faire le plein. On a eu le droit au plein plein qui déborde car le gars voulait arrondir à 20 000Kips 😀 . On fait notre premier vrai arrêt à la cascade Tad Phasouam, puis ensuite à la plantation de café de Mr Vieng. Malheureusement il était absent ce jour là, nous n’avons donc pas eu les explications sur la récolte mais avons pu avoir un aperçu des plantations sans oublié de déguster un bon café. C’est d’ailleurs là qu’on a rencontré Agathe et Alex, 2 parisiens avec qui nous avons sympathisé et on en est même venu à faire le restant de la boucle ensemble tellement on s’est kiffé ! 😉 En repartant du café, Kimda a voulu conduire un peu. Au bout de 20m elle a rendu les armes, Gogo étant trop « lourd » derrière pour manoeuvrer…

Nous sommes partis pour Tad Lo qu’on a rejoint vers 13h. Sur la route, on a failli faire du saucisson avec un petit porcinet qui a eu l’idée de traverser juste devant notre roue. Sur place, nous avons mangé chez Mama Pap : lieu connu pour ses pancakes banane chocolat ultra généreuses et bonnes. Bon ici faut pas être pressé pour être servi, c’est vraiment long mais on a bien parlé avec d’autres voyageurs rencontrés sur place. Mama Pap est marrante quand elle ramène les plats avec son accent « Merci beaucoup ». Ici, ça fait un peu la petite maison dans la prairie, avec cochon vache et biquette qui se baladent devant « l’école d’informatique » du village 😀

Puis nous avons vu les chutes de Tad Lo. Petite baignade dans la rivière pour se rafraichir car il fait bien chaud, avant d’assister au fameux bain des éléphants à 16h30 qui se déroule devant le « Tad Lo Lodge ». C’était un beau spectacle de voir ces pachydermes jouer dans l’eau à 2 mètres de nous ! Heureusement on s’était déjà baigné car après leur passage, il y avait des grosses crottes qui flottaient à la surface ahah. On finira la soirée avec nos acolytes au restaurant de notre guesthouse (Tim Guesthouse super top pour seulement 50 000K la chambre de 2 avec un matelas bien confortable et une moustiquaire).

En images, la première journée :

 

Jour 2 : de Tad Lo à Tad Tayicsua, 145km de route

Beaucoup de route à faire pour ce 2eme jour, surtout le matin. Notre premier arrêt se fera aux chutes de Tad Suong qui sont hautes de 80m de haut. Puis on roulera non stop jusqu’à Sékong pour faire le plein d’essence et pour se dégourdir les jambes car on avait un peu mal au cul 😉 . Après, nous roulons jusqu’aux chutes de Tad Faek. Ici il est déconseillé de se baigner là à cause des petits poissons ici qui aiment, pour les garçons, se loger dans votre urètre. Outch !! En revanche on a beaucoup aimé monter au dessus de la cascade pour avoir un très joli point de vue sur la vallée !

Nous partons ensuite pour les chutes de Tad Sé Noy pour une petite baignade avec les laotiens, on s’est même pris au jeu de sauter avec eux depuis le haut de la chute et nous avons mangé sur place à PS Garden. Ici, c’était également long pour être servi et Agathe a choisi un plat magnifique de légumes. Son « on dirait de la bouffe pour les éléphants comme hier » nous a bien fait rire. Le plat en image :

ps garden plateau des bolovens

Nous partons en direction de Tad Tayicsua après manger et sur les coups de 16h, nous arrivons sur place. Le point de vue sur la jungle est très beau et nous décidons d’aller à la cascade n°1 de ce site. Il y en a 7 à voir ici. On dormira sur place dans des bungalows assez rustique. Agathe « the princess » n’était pas très chaude pour dormir ici « Quoi la cahute là ? » 😀 mais pas le choix il n’y a que ça ici. Finalement, en voyant les WC (non turc) et la salle de bain avec eau chaude, elle accepta de dormir ici. En plus on a même eu le droit à un petit cours d’Agathe pour les filles pour ne pas se pisser dessus sur un WC turc, on vous partage l’astuce ça peut servir :

 

On partagera même notre bungalow avec eux car il n’y en a que 3 sur place ! D’autres voyageurs (Laurent un musicien avec qui on a fini notre séjour au Laos jusqu’au 4000 îles et Marie Chrisitine une retraitée baroudeuse) sont arrivés ensuite et une anglaise toute aigrie refusait catégoriquement de partager son bungalow. Agathe, toujours aussi fantasque, nous demande le lit le plus proche de la porte pour sortir en première en cas d’incendie ce qui nous fait toujours bien rire 😀 . Le soir, on a mangé au seul « resto » sur place. Ici, on se fait difficilement comprendre, ils ne parlent pas un mot d’anglais. Et en plus d’être encore une fois bien long, c’était vraiment pas bon et on a trouvé des petites fourmis (pour les protéines surement) qui flottaient dans notre soupe. Bon appétit 🙂

Quelques photos de cette 2eme journée :

 

Jour 3 : de Tad Tayicsua à Pakse, 110 km de route

Le matin, on rencontre un nouveau personnage qu’on a surnommé Rambo ! Lui il fait tout en courant, dort dans son hamac qu’il accroche entre 2 arbres et préfère traverser les rivières à la nage plutôt que payer le bateau. On choisira de faire l’impasse sur le petit dej 🙂 et on partira dès 9h en vadrouille. L’avantage de dormir sur place à Tad Tayicsua, c’est qu’on est direct aux pieds des chutes pour voir la fameuse Rainbow Waterfall. Il faut absolument le faire assez tôt le matin sur le coup des 9h car le soleil est pile poil bien aligné pour observer ce phénomène naturel.

Pour s’y rendre, depuis le resto, suivre le panneau indiquant « waterfall 2,3,4,5 » puis à la séparation d’après, suivre l’embranchement à gauche et vous y arrivez en même pas 15min. Le spectacle est vraiment grandiose, ça sera notre coup de coeur du voyage. On poursuivra par les autres chutes et une petite baignade avant de partir de là vers midi.

On roulera non stop jusqu’à Paksong histoire de remettre un peu d’essence. Le temps commence à se couvrir, dommage on avait eu 2 jours et demi de grand soleil jusqu’à présent. On s’arrêtera à Tad Champee pour manger et pour faire notre dernière chute. C’est sympa on peut passer derrière à cet endroit ! On comptait faire également Tad Yuang avant de rentrer à Pakse mais on avait eu notre dose de cascades pour ces 3 jours. C’est ainsi que se termine notre roadtrip de 3 jours sur le plateau des Bolovens.

Les dernières photos :

 

Le plateau des bolovens en conclusion et en vidéo

On a bien aimé ces 3 jours, les cascades sont sympas et on a fait de belles rencontres et bien ri avec Agathe et Alex. Les routes ne sont pas exceptionnelles autour de Pakse mais dès qu’on est sur la grande boucle c’est beaucoup mieux, surtout lorsqu’on arrive dans les chemins de terre ! Allez on vous laisse découvrir notre vidéo de nos 3 jours sur le plateau des bolovens, enjoy !

 

Infos utiles

– Bus de nuit de Vientiane à Pakse : 160 000Kips par personne
– Location de scooter semi auto chez Miss Noy : 60 000Kips par jour (90 000 pour un automatique)
– Nuit chez Tim guesthouse à Tad Lo : 50 000Kips pour 2
– Nuit à Tad Tayiscua : 120 000Kips pour 2
– Essence : 2 plein et demi soit 50 000Kips pour faire 350km. Il en restait encore un quart à la fin.
– Boucle réalisée courant mi janvier

5 réactions au sujet de « Le plateau des bolovens »

  1. Waouh génial !
    J’ai une question d’ordre pratique, vous vous baladez toujours avec toutes vos affaires ? Ou vous les avez stockées au début de la loop pour les récupérer ensuite ?

    1. Coucou Audrey !

      On a laissé nos gros sacs à dos là où on a loué notre moto. On avait avec nous juste nos petits sacs à dos pour tenir 3J/2N

      Tu veux tenter l’expérience d’un worldtrip ? 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.