Kampot et Kep : poivre et crabe au menu

Kampot et Kep : poivre et crabe au menu

Trajet Phnom Penh – Kampot

En ce 24 Janvier 2017 (oui, on est en retard dans la mise à jour du blog 😀 ), nous partons en direction de Kampot avec la compagnie Kampot Tours & Travel (billet prix depuis notre guesthouse). Notre van qui vient nous prendre depuis l’auberge de jeunesse est en retard, on est habitué, no soucy (quoi que Gautier s’inquiète quant à 8h01 le van n’est toujours pas arrivé pour 8h, il tourne en rond, et à 8h05, il va demander à la réception d’appeler la compagnie ^^).

Le conducteur roule comme un foufou comme souvent dans les minivans mais on commence à avoir l’habitude. On arrive en vie, c’est le principal ^^. Gautier demande à arrêter le van, qui passe pas loin de notre hôtel (ce qui est un gros gros avantage en Asie, les arrêts de bus, c’est quoi? 😛 . Ici en Asie, on arrête le bus/van à n’importe quel endroit et on le prend aussi n’importe où, tant qu’on connaît son trajet).

Une fois nos affaires posées à l’hôtel le Khemra I Guesthouse, on va se balader en ville, on en profite pour manger une glace à Kampot à Wonderland, trop bonne mais un peu cher quand même ! Puis on assiste au coucher du soleil depuis le floating garden avec une bonne bière à la main. On ira par la suite faire un tour au night market pour manger un morceau. La ville en soit n’a que peu d’intérêt, elle est également connue pour être au coeur d’une région où l’on cultive le durian, le fruit qui pue la mort à 20 mètres. Ils ont même fait un rond point en l’honneur de ce fruit !

kampot

Les plantations de poivre

Si nous sommes à Kampot, c’est pour le poivre et ses plantations. C’est un peu comme venir à Bordeaux pour voir les vignes et boire du vin 🙂 .
Nous avons visité la « Plantation » situé à plusieurs dizaines de kilomètres. On a de nouveau loué un scooter pour nous y rendre et c’était toujours aussi cool ! Nous parcourons les plantations et on y apprend qu’il n’y a qu’une seule variété de plante en fait qui donne lieu à différentes variétés de poivre ! Qu’il soit vert, rouge, noir ou blanc, ils sont tous issus de la même plante.

Comment ça pousse ? Quelle est la différence en goût ou comment change-t-il de couleur vous allez me dire ? J’ai pris une photo pour m’éviter de devoir tout vous expliquez 😀 (Mode fainéant ON ! Sauf peut être pour le poivre vert. Il s’agit du poivre frais qu’on déguste sur place ! Il nous a bien arraché la bouche, on a pas trop apprécié ce moment haha)

poivre

Nous avons réalisé une visite complémentaire à FarmLink à Kampot où nous avons pu les déguster. Là, les grains sont nettoyés et triés à la pince à épiler afin de garantir l’excellence. Voici quelques photos des plantations et de l’atelier où on trie les grains :

  

Le crabe de Kep

Kep est une ville balnéaire située a à peine 20, 25km de Kampot. On s’y est rendu le même jour que lors de notre visite à la « Plantation » pour aller au marché de crabe et bien sur pour les manger !! On conseille le Kimly situé près du marché. Un peu plus cher que chez les voisins mais un vrai délice ! On a choisi le combo qui déchire tout : crabe de Kep au poivre noir de Kampot !

On s’est baladé également le long de la plage mais en dehors de ça, c’est tout petit Kep. Le plat était tellement bon qu’on est revenu le lendemain pour y déguster de nouveau la même chose 😀

  

Escapade en dehors de Kampot et Kep

Lors de nos balades à scooter, on a pu faire une halte au « secret lake » qu’on a vu sur la route de la « Plantation ». Kimda en a profité pour faire un peu de scooter. Le coin était plus tranquille ! On est également aller à la station de Bokor (1000m d’altitude) afin d’avoir une superbe vue sur la baie et les îles vietnamiennes à l’horizon.

Pour la petite histoire, la station de Bokor a été créée par des français lors de l’époque coloniale pour fuir la chaleur 🙂 . Puis les khmers rouges en ont fait un point de vue stratégique pendant le génocide pour mieux surveiller la baie et les incursions vietnamiennes. Quand nous sommes allés à Bokor mais aussi à Kampot, c’était ambiance Hollywood avec tournage de film, peut être serons nous figurants 🙂

Nous avons vu également des étangs d’eau pour y faire de la fleur de sel ! Les cambodgiens se sont inspirés de ce qui se fait à Guérande. Nous avons pu le goûter lors de notre passage à la FarmLink, c’est pas mal du tout.

  

Infos utiles

Bus Phnom Penh/Kampot avec Kampot Tours & Travel : 6$ par personne

Logement à Kampot : Khemra I Guesthouse (super bien) : 8$ la chambre la nuit. Inutile de dormir à Kep où il n’y a que très peu de choses à voir/à faire surtout le soir ! Kampot – Kep se fait en même pas 30min en scooter.

Location de scooter : 8$ pour 2 jours de scooter chez Sebbana Guesthouse
Entrée à Bokor : 1000 Riels

Visite de la « FarmLink » et de la « Plantation » : gratuit ! 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.