La Tongariro Alpine Crossing

La Tongariro Alpine Crossing

La plus belle rando au pays du Mordor

La Tongariro Alpine Crossing, c’était THE randonnée qu’on attendait avec impatience et on a pas du tout été déçu ! Loin de là, c’est notre gros coup de coeur de Nouvelle Zélande. On a vu que le temps serait de la partie en ce 23 mars 2017 alors on a pas hésité à foncer dans la ville de National Park pour y dormir la veille pour être au plus prêt du départ du trek.

Pour les fans du seigneur des anneaux, la tongariro alpine crossing passe devant le volcan Ngauruhoe qui est en fait la montagne du destin. On navigue en plein Mordor comme Frodon et Sam 🙂

Du parking à Soda Springs

La première partie du trek est simple et bien aménagée. On met environ 1h pour rejoindre Soda Springs, des petites cascades le long des parois rocheuses, avant d’attaquer la montée ! On commence déjà à voir le volcan 🙂

 

L’ascension jusqu’au plateau

La seconde partie est bien moins sympa, on se prend 350 à 400m de dénivelé positif sur une distance très courte, c’est là qu’on aime ses batons de randos pour prendre appui dessus 🙂 . Il y a pas mal de monde et on doit monter plus ou moins en file indienne. On admire ceux qui sont partis pied au plancher et qu’on retrouvera à genoux un peu plus haut 😀 . Après cette montée la récompense est bien là, on arrive sur un magnifique plateau qui nous permet de contourner le mont Ngauruhoe ! C’est juste extra.

 

Elle est là montagne du destin ! Là où Frodon a péché et n’a pas su jeter l’anneau, petit vaurien ! Quoiqu’il en soit, on peut enfin admirer les couleurs rougeâtres sur le cratère.

mont ngauruhoe
la montagne du destin !

L’ascension jusqu’au cratère rouge

Après la traversée du plateau où c’était tout plat et où on a pu se reposer les guiboles, il faut encore monter un peu jusqu’au cratère rouge (+200m de dénivelé, on est plus à ça prêt maintenant, on est chaud patate !). On arrive au point de vue le plus haut du trek à présent et la vue est à couper le souffle. On voit derrière nous le mont Ngauruhoe et le plateau qu’on vient de traverser, sur le côté le cratère rouge et devant nous les lacs émeraudes avec bien plus loin le lac bleu ! Grandiose !

 

La descente jusqu’aux lacs émeraudes

C’est plus sableux dans ce coin là, on patauge un peu dans la semoule ! On s’enfonce un peu dans le sol et y’a des petits cailloux qui rentre dans les chaussures et ça glisse même par temps sec ! Une fois au bord du plus grand lac, on sort notre pique nique et on profite du paysage. On peut apercevoir des fumerolles non loin de là qui sortent des roches.

 

On se tate à aller jusqu’au lac bleu mais finalement on a rebroussé chemin là. Et quelle joie, le cortège de touristes étant passé, on profitera encore plus des paysages au retour avec la vue quasi rien que pour nous !

Fin du trek : 16km en 6h avec une bonne pause déjeuner. On rentrera avec des images plein la tête 🙂

Infos utiles

Document et conseils pour la tongariro alpine crossing

Vous trouverez ici un bon pdf sur le trek : tongariro-alpine-crossing-sheet

Notre premier conseil serait de surtout ne pas y aller si le temps n’est pas vraiment au beau fixe, car vous risquerez de rater un panorama fantastique. Il faut bien regarder la météo (le site metservice est plutot fiable) et soit être flexible soit avoir pas mal de temps à passer en Nouvelle Zélande pour y aller le jour J !

La randonnée se faisant sur plusieurs centaines de mètre de dénivelé (on démarre à 1100m pour atteindre 1900m), il peut faire grand ciel bleu en bas et moche en haut ! Alors ne pas hésiter à foncer en voiture la veille pour le lendemain si il prévoit grand ciel bleu ou bien a repousser la rando à plus tard.

Notre second conseil serait de ne pas faire le trajet en entier (le trek est bien un aller simple de 19,4km et non pas une boucle) mais de faire demi tour après les lacs émeraudes (environ 16km) ou bien après le lac bleu pour 3 raisons :
– Vous éviterez de payer des frais de navette pour vous ramener au premier parking 🙂
– Vous vous retrouverez quasiment complètement seul en faisant demi tour ! Finit de monter ou descendre en file indienne 😉
– Le trek ne présente plus vraiment d’intérêt (d’après tous les échos qu’on a pu lire ou entendre) après les lacs émeraudes, le plus beau est derriere vous ! Alors au temps revenir sur ses pas 😉

Enfin un dernier conseil mais plutôt de sécurité, on a pu lire beaucoup de choses où des touristes se font fait voler des objets de valeur dans leur voiture. Alors arrivez tôt pour vous garer le plus prêt possible du départ du trek (là ou il y aura le plus de monde qui passera devant votre voiture 😉 ) et ne laissez rien en apparence du tout !

Logement

– 1 nuit à National Park Tavern dans une chambre privée de 3 : 25$ par personne. Super endroit pour passer la nuit avant ou après la tongariro alpine crossing

Laisser un commentaire